Close

Rue de la Braie

RuesRues
Echelle localeEchelle locale
MarcheMarche
  • Lieu: Bruxelles-Ville
  • GPS: 50.850389, 4.344743
  • Année: 2007-2012
  • Superficie: 1500 m2
  • Tissu urbain: Rue mixte caractérisée par la présence de deux écoles
  • Concepteur: Ville de Bruxelles, JES/YOTA!, FABRIK (Recyclart), Yannick Roels
  • Entrepreneur: Dekempeneer NV
  • Maître d’ouvrage: Ville de Bruxelles
  • Montant des travaux: +/- 350.000 euros TVAC

En 2007, la rue de la Braie est une petite rue peu accueillante au cœur de Bruxelles. Elle rallie pourtant trois écoles et plusieurs centres d’activités de loisirs.

La rue est à sens unique et relie le Nouveau Marché et le Vieux Marché aux Grains.
Les vocations de transit et de desserte d’équipements entraînent des conflits d’usages: les enfants et les jeunes (soit environ 800 personnes), utilisant quotidiennement cet espace public pour aller à l’école, sont mis en danger par la circulation continue des voitures et le stationnement.


En 2015, la rue de la Braie est devenue une rue à faible trafic avec la priorité aux piétons: les trottoirs sont plus larges, la vitesse maximale de circulation est de 20 km/h et une partie des emplacements est supprimée.
La journée, la rue devient piétonne avec une interruption du trafic entre 7h30 et 17h30.
La rue est valorisée par la plantation d’arbres et l’installation des bancs approprié aux usages.

 

1935-2012

1935

1971

1996

2012

2015

2015

2015


Impliquer les acteurs locaux

En 2007, la ville de Bruxelles prend l’initiative d’impliquer les écoles dans le réaménagement de la rue de la Braie. En collaboration avec le laboratoire urbain JES/YOTA!, une semaine d’animation est organisée dans la rue pendant laquelle l’espace public est repensé avec la participation du jeune public. Les années suivantes, plusieurs ateliers de participation ont lieu en collaboration avec les écoles.

Le plan de réaménagement est traité en interne par le département travaux de la voirie de la ville de Bruxelles. Le plan est approuvé suite à la fête de la rue de la Braie en 2009 et la réaménagement se finit en 2014.

En 2015, en réponse à une pétition et à la demande du conseil des écoliers, la rue devient exclusivement piétonne pendant l’horaire scolaire.

Le processus du projet est marqué par une lenteur; le réaménagement ayant nécessité 7 années de concertation (sans difficulté majeure lors des phases de réalisation).

Cadre formel Cadre informel
Situation 2007

Initiative Bruxelles

Ateliers préalables

Avant projet
Fête rue de la Braie


Ateliers avec architecte

 

Projet définitif

Enquête public

Permis

Aménagement 2014

Piétonnier
7h30 – 17h30

Promouvoir l’économie sociale pour la réalisation des bancs

Des bancs personnalisés sont développés en collaboration avec Fabrik, centre social d’emplois et de formations, afin de stimuler l’économie sociale. Le placement du mobilier empêche le stationnement sauvage. L’élargissement des trottoirs a permis l’installation d’une terrasse au coin de la rue de la Braie avec le Vieux Marché aux Grains.

Le projet représente une réelle plus-value pour les écoles : elles gagnent une superficie extérieure considérable.

Intégrer le projet à la piétonisation du centre

La piétonisation de la rue de la Braie rejoint la tendance politique actuelle de diminuer la circulation automobile dans le centre-ville de Bruxelles. Son réaménagement est reconsidéré en forte relation avec sa principale fonction de desserte d’équipements collectifs. Le trajet scolaire est plus sûr et pendant la journée la rue se transforme en lieu de rencontre pour les écoliers. Elle participe aussi à la piétonisation du centre en reliant deux places très fréquentées.

La rue de la Braie se connecte avec l’aire de jeu réalisé au Nouveau Marché aux Grains et grâce à sa piétonisation elle s’ouvre aux jeunes pour y jouer et se l’approprier. De cette façon, la rue ajoute un maillon au réseau des plaines de jeux.

Réduire le nombre de voitures pour réduire les émissions

La rue de la Braie étant uniquement minérale avant son réaménagement, quelques arbres sont plantés. À leur pied, le sol non imperméabilisé permet l’infiltration de l’eau et la plantation d’autres végétaux. Néanmoins, la rue reste relativement minérale. La piétonisation de la rue pendant une grande partie de la journée entraîne une importante réduction du trafic motorisé et contribue donc à une diminution des émissions de gaz dans cette rue, principalement fréquentée par des enfants plus sensibles à la pollution.

La conception initiale des bancs sur-mesure a été optimisée en termes de durabilité et de solidité pour diminuer le coût d’entretien. D’autre part, afin d’encourager les citoyens et les élèves de garder la rue propre, des poubelles ont été installées.

Renforcer le caractère ludique avec des bancs sur-mesure

L’aménagement de la rue de plain-pied avec les trottoirs ainsi que l’usage du revêtement de sol en pavés bruxellois pour l’ensemble des espaces; créent ainsi une unité spatiale. La continuité de façade à façade est toutefois interrompue par les potelets.

La conception des bancs personnalisés permet de créer des éléments ludiques, créatifs et multifonctionnels sans surcharger l’espace de couleurs, phénomène récurrent autour des zones scolaires. Les autres éléments du mobilier urbain (poubelles, potelets, bornes vélo) sont des standards de la ville de Bruxelles.

Références

New Road, Brighton

  • Lieu: Brighton
  • Concepteur: Landscape Projects, Martin Stockly Associates, Gehl
  • Client: Brighton & Hove City Council
  • Réalisations: 2010

Cette référence a été sélectionnée pour les ambitions maillage et partage

En savoir plus

Potgieterstraat

  • Lieu: Amsterdam
  • Concepteur: Carve
  • Client: Commune d'Amsterdam
  • Réalisations: 2010

Cette référence a été sélectionnée pour l’ambition partage

En savoir plus

Schoolplein Müllerpier

  • Lieu: Rotterdam
  • Concepteur: Bekkering Adams architecten
  • Client: OBR, Ville de Rotterdam
  • Réalisations: 2007

Cette référence a été sélectionnée pour l’ambition partage

En savoir plus

Thaborstraat

  • Lieu: Malines

Cette référence a été sélectionnée pour les ambitions esthétique et partage

Walking Madou

  • Lieu: Bruxelles
  • Concepteur: Suède 36
  • Client: AED, STIB, Commune de Saint-Josse et Atrium
  • Réalisations: 2012

Cette référence a été sélectionnée pour les ambitions maillage, partage et processus

En savoir plus

Synthèse

Processus

Impliquer les principaux acteurs locaux (écoles) afin de repenser et concevoir la rue

Impliquer les jeunes aussi bien que les adultes

Continuer le dialogue après le réaménagement

Point(s) à améliorer

Améliorer le dialogue entre les différents acteurs

Condenser les délais du processus du projet

Economie

Faire appel à l’économie locale et sociale pour la conception des bancs du projet

Créer de la valeur ajoutée pour le foncier scolaire

Maillage

Ajouter un maillon au maillage jeu

S’intégrer au réseau piétonnier du centre-ville

Créer des liaisons sécurisées entre les lieux dédiés aux enfants

Relier les espaces publics environnants

Partage

Réduire la présence du trafic motorisé aux abords des écoles par la fermeture temporaire de la rue

Modifier le statut de la rue selon les besoins

Renforcer le lien entre l’espace privé et l’espace public par la piétonisation de la rue en horaire scolaire

Permettre des activités variées et spontanées

Adapter les usages dans le temps (horaire scolaire)

Point(s) à améliorer

Déplacer les stationnements des vélos ailleurs afin de libérer plus l’espace

Mieux organiser et désencombrer l’espace en limitant le nombre d’éléments placés dans l’espace public

Ecosystème

Planter des arbres

Permettre l’infiltration aux pieds des arbres

Encourager la mobilité scolaire active par la piétonisation de la rue et induire par ce biais, une réduction des émissions locales de gaz

Point(s) à améliorer

Davantage déminéraliser la rue

Esthétique

Réaliser un aménagement uniforme de façade à façade

Créer des bancs sobres, multifonctionnels, ludiques et robustes

Point(s) à améliorer

Créer un élément ludique qui s’adresse à un maximum de facultés sensorielles

Accorder le design des poteaux, les bornes vélos et les poubelles aux bancs modernes