Close

Boulevard du Souverain

Avenues, boulevards et chausséesAvenues, boulevards et chaussées
Echelle régionaleEchelle régionale
Auto plusAuto plus
TC plusTC plus
Vélo plusVélo plus
  • Lieu: Auderghem, Bruxelles
  • GPS: 50.818832, 4.428143
  • Année: 2005-2006 (travaux)
  • Superficie: 2km linéaire
  • Tissu urbain: Boulevard mixte
  • Concepteur: STIB, Beliris, Bruxelles Mobilité
  • Entrepreneur: La société Taveirne et Wegebo
  • Maître d’ouvrage: STIB
  • Montant des travaux: 10.000.000 euros (tronçon Wiener - Hermann-Debroux)

Avant 2006, le boulevard du Souverain est un boulevard au profil large permettant un important trafic motorisé et le stationnement.

Le boulevard, datant de 1910, a été construit sous l’impulsion du Roi Léopold II. Il s’implante dans la vallée de la Woluwe. D’une longueur de plus de quatre kilomètres, il relie l’avenue de Tervueren (Woluwe-Saint-Pierre) à la place Léopold Wiener (Boitsfort). La station de métro Hermann-Debroux et les multiples entreprises le long du boulevard sont accessibles en bus. Les tramways historiques en site propre ont été supprimés dans les années 50 et l’espace au milieu du boulevard était dès lors occupé par les modes actifs et le stationnement. La piste cyclable est interrompue à plusieurs endroits, notamment aux carrefours. Le profil du boulevard est très variable.

Son ancrage historique lui confère une valeur patrimoniale et paysagère. Son importance dans la structure urbaine de Bruxelles demande de maintenir une forte lisibilité.


En 2006, une première partie du boulevard est réaménagée entre la place Léopold Wiener et la station de métro Hermann-Debroux dans le cadre du prolongement du tram 94. Une double voie de tramway en site propre et une piste cyclable sont aménagées dans la partie centrale du boulevard et les trottoirs sont renouvelés. Le profil de la route est modifié afin de réduire la vitesse des voitures et le nombre de voies est diminué de trois à deux dans les deux sens. Les arbres sont préservés pour sauvegarder le caractère paysager.

Par la suite, le tronçon entre Hermann-Debroux et l’avenue de Tervueren est également transformé. Le terminus du tram 94 est relocalisé au Musée du Tram. La piste cyclable est réaménagée. La fiche analyse ce tronçon. L’étape suivante du réaménagement, actuellement en chantier, concerne le prolongement jusqu’à la station de métro Roodebeek. Le prolongement jusqu’à l’aéroport est envisagé par la STIB à l’horizon 2020.

 

1944-2012

1944

1960

2004

2012

2015

2015

2015


Améliorerer le projet progressivement par phase et par tronçon

Le réaménagement du boulevard du Souverain a été initié par le projet d’extension de la ligne de tram 94 porté par Bruxelles-Mobilité.

Le réaménagement s’inscrit dans une vision cohérente d’ensemble transcrite dans un schéma directeur. Un phasage en tronçon y est défini. La première phase, réalisée avant 2006, concerne le tronçon entre la place Léopold Wiener et la station de métro Hermann-Debroux. Le projet de réaménagement a été conçu par le bureau d’études interne de la STIB. Le projet n’a pas bénéficié d’un processus participatif structuré. Toutefois, un dialogue fut instauré avec les communes impliquées et les citoyens; permettant une prise en compte jugée satisfaisante des préoccupations.

Le réaménagement du boulevard a permis un renouvellement souterrain des divers réseaux de distribution.

Entre 2008 et 2011, la deuxième phase des travaux entre Hermann-Debroux et l’avenue de Tervueren est mise en œuvre. Actuellement, la 3ème phase est en cours. Elle concerne le prolongement de la ligne 94 vers Roodebeek. Le phasage permet non seulement de répartir les coûts et les frais mais aussi d’adapter le projet aux conditions parfois modifiées et à de nouvelles considérations qui résultent des travaux déjà effectués.

Cadre formel Cadre informel
Situation 2005

Etude générale


image

Terminus du tram à la Place Wiener
Avant projet

Schéma directeur Tram 94

Etude détaillée

Dialogue continu entre les différents acteurs
Projet définitif

Permis

Aménagement 2008

Tronçon 1

Phase 1: égouts, gaz, électricité, …

Phase 2: STIB – pose des rails

Phase 3: bruxelles mobilité – aménagement

Terminus du tram à Hermann-Debroux
2011

Tronçon 2

Terminus du tram à Musée du tram
2016-…

Tronçon 3

Terminus du tram à Roodebeek

Combiner l’intérêt local et régional

Pour le réaménagement du tronçon entre la place Wiener et la station Hermann-Debroux, une concertation avec les commerçants avait été menée.

L’aménagement de la place est réalisé à l’aide d’éléments préfabriqués. Les dalles en béton, y compris celles munies de rails, sont coulées en usine puis posées après durcissement. Ce processus garantit également une meilleure résistance des dalles que sur un béton in-situ, réduisant ainsi les frais de gestion. La durée des travaux de la place Wiener a été limitée à trois mois.

Le prolongement du tram 94 et de la piste cyclable le long du boulevard offre une alternative à la voiture et contribue de ce fait à diminuer le trafic motorisé. Cette nouvelle liaison rapide permet pour les entreprises environnantes et le Woluwe Shopping Center, bientôt desservi par le 94, des opportunités de développement. L’aéroport, sera mieux relié au centre-ville une fois le terminus du tram 94 installé. C’est un atout supplémentaire pour les activités économiques implantées dans la zone.

Créer de nouvelles connexions intermodales augmentent la connectivité

Le prolongement du tram 94, créant une deuxième ceinture Sud-Est de Bruxelles, établit une liaison rapide aux métros 1 et 5 à la station Hermann-Debroux. Le réaménagement permet également de réaliser une piste cyclable continue.

Le boulevard du Souverain est renforcé dans son rôle de liaison verte en reliant les espaces verts et étangs de Watermael-Boitsfort avec ceux de Woluwe-Saint-Pierre. Il intègre la ‘promenade verte’.

Le prolongement du tram 94 permet de renforcer le boulevard du Souverain comme axe connectant les quartiers, les espaces de loisirs, les entreprises. Il permet également de favoriser l’usage des transports en commun et des modes actifs.
La piste cyclable fait partie du réseau des extensions des itinéraires cyclables régionaux (ICR) et se connecte à l’ICR 5 entre Hermann-Debroux et le pentagone ainsi qu’au ‘Stedenroute’ LF2 inter-régional qui relie Bruxelles avec Louvain et Anvers via le parc de Woluwe.

Actuellement, la ligne de tram 94 relie la place Wiener au Musée du Tram. Une extension supplémentaire jusqu’au station de métro Roodebeek et le Woluwe Shopping Center est actuellement en cours avec l’intention de la prolonger jusqu’à l’aéroport. Un schéma directeur a été développé tout au début du projet afin de garder une vision commune à travers les différentes phases et leurs prolongements possibles.

Améliorer le sol en créant Un site propre pour le tram et un talus vert

Le site propre du tram et le terre-plein au centre du boulevard sont verdurisés. Une couche imperméable (dalles de béton) empêche toutefois l’infiltration des eaux pluviales. La localisation du boulevard en fond de vallée contraint l’écoulement et l’infiltration.

Un espace libre est préservé pour les racines des arbres existants. Les arbres endommagés sont abattus et remplacés.
La présence d’arbres atténue la pollution de l’air, participe au maillage vert et qualifie la ‘promenade verte’. Les feuilles des arbres tombant sur les rails les rendent glissants. Cette contrainte entraîne un coût d’entretien. Dans les tronçons suivants les rails ont été légèrement élevés par rapport au gazon pour éviter ce problème.

Le remplacement des bus par des trams a un effet bénéfique sur l’environnement en réduisant les émissions de gaz. En améliorant le confort des voyageurs, le réaménagement encourage les déplacements éco-responsables.

L’éclairage de style’ lanterne’ crée une lumière diffuse, orientée en partie vers le ciel; ce qui contribue à la pollution lumineuse et peut perturber l’écosystème local (notamment la faune).

Pousser l’esthétique à suivre la fonction - à chaque bande son traitement

La largeur du boulevard a permis une séparation des différents modes de transport et l’emploi de matériaux spécifiques pour chaque voie. L’intégration d’un engazonnement entre les rails du tramway est un choix esthétique qui met en valeur le caractère verdoyant du boulevard.

De multiples perspectives vers les parcs et les bâtiments remarquables sont valorisées.

Une harmonie du mobilier du boulevard et des parcs riverains du boulevard est recherchée.

Références

Passeig De St Joan Boulevard

  • Lieu: Barcelona
  • Concepteur: Lola Domènech
  • Réalisations: 2011

Cette référence a été sélectionnée pour les ambitions esthétique et partage

En savoir plus

Place d’Youville

  • Lieu: Montréal
  • Concepteur: Claude Cormier + associés
  • Client: Ville de Montréal; Ministère de Culture et Communication, Gouvernement de Québec
  • Réalisations: 1999
En savoir plus

Prags Boulevard

  • Lieu: Copenhague
  • Concepteur: Kristine Jensens Tegnestue
  • Client: Ville de Copenhague
  • Réalisations: 2005

Cette référence a été sélectionnée pour l’ambition partage

En savoir plus

Tramway Bordeaux

  • Lieu: Bordeaux
  • Concepteur: Systra / Sysnes / Brochet, Lajus, Pueyo architectes
  • Client: Communauté Urbaine de Bordeaux
  • Réalisations: 2007
En savoir plus

Tramway Paris

  • Lieu: Paris
  • Concepteur: Grumbach Antoine
  • Client: Ville de Paris - RATP
  • Réalisations: 2012

Cette référence a été sélectionnée pour l’ambition ecosystème

En savoir plus

Wibautstraat

  • Lieu: Amsterdam
  • Concepteur: Dienst Ruimtelijke Ordening
  • Client: Dienst Infrastructuur Verkeer en Vervoer et Stadsdeel Oost-Watergraafsmeer
  • Réalisations: 2009

Cette référence a été sélectionnée pour l’ambition partage

Synthèse

Processus

Poursuivre un dialogue avec toutes les parties prenantes

Coupler le réaménagement du boulevard avec celui des réseaux de distribution

Travailler par phase permet de capitaliser sur les bonnes pratiques (éviter de reproduire les mêmes erreurs)

Offrir les opportunités pour poursuivre le projet

Point(s) à améliorer

Consulter les habitants et les usagers dans un processus participatif structuré

Economie

Limiter la durée du chantier grâce aux systèmes préfabriqués

Permettre une meilleure accessibilité des fonctions locales

Renforcer le maillage du réseau en transports en commun afin d’améliorer l’accessibilité des entreprises locales et leur offrir la possibilité de se développer

Maillage

Garder une vision cohérente en développant un schéma directeur pour la ligne de tram

Créer une lisibilité paysagère qui ouvre des perspectives vers les parcs et autres espaces emblématiques

Créer de nouvelles liaisons actives et de transport public pour le Sud-Est de Bruxelles

Renforcer le maillage vert et valoriser la ‘promenade verte’

Renforcer le réseau de pistes cyclables de manière à offrir des liaisons (inter)régionales

Partage

Organiser la multimodalité grâce au profil large de la voirie

Séparer les usages permet d’augmenter le confort et la sécurité

Donner la priorité au tram en aménageant un site propre

Réduire le nombre des bandes de trafic motorisé

Permettre de rouler sur le site propre du tram en cas d’urgence (service d’intervention)

Installer des stations Villo! à proximité des arrêts de tram

Point(s) à améliorer

Ajouter des espaces de repos et de rencontre

Ecosystème

Préserver un grand nombre d’arbres

Encourager les déplacements éco-responsables en favorisant le transport en commun et les modes actifs

Point(s) à améliorer

Intégrer un système de gestion des eaux pluviales adapté au fond de vallée

Optimiser les zones perméables (éviter notamment des surfaces imperméables sous le site engazonné du tram)

Orienter l’éclairage de manière à éviter la pollution lumineuse

Esthétique

Garder des perspectives du boulevard grâce aux alignements des arbres et valoriser les ouvertures vers les parcs adjacents ou autres espaces emblématiques

Renforcer le caractère arboré du site en aménagement un site engazonné au niveau du tram.

Séparer le trafic de façon lisible et fonctionnelle

Harmoniser le mobilier du boulevard et des espaces riverains