Close

Place Dumon

Places et squaresPlaces et squares
Echelle communaleEchelle communale
Marche plusMarche plus
TC plusTC plus
  • Lieu: Woluwe-Saint-Pierre, Belgique
  • GPS: 50.839838, 4.4601231
  • Année: 2013-2018
  • Superficie: 1165 m2
  • Concepteur: Artgineering, H+N+S, ARA, ECTV, UTIL
  • Entrepreneur: Krinkels NV
  • Maître d’ouvrage: Commune de Woluwe-Saint-Pierre
  • Montant des travaux: 4.125.000 euros

La place Dumon est située à Stockel sur la commune de Woluwé-Saint-Pierre. Cette place ovale est bordée de commerces et forme avec la rue de l’Église, l’avenue de Hinnisdael et le Stockel Square un important noyau commercial, résidentiel et de services. Le terminus du métro dans le même Stockel Square renforce encore l’attractivité de celui-ci. L’ensemble constitue un lieu intermodal (tram, métro, bus) important. Cependant, la population de cette commune de deuxième couronne reste un public fortement motorisé. En 2013, La place accueille trois fois par semaine un marché, deux kermesses (en mai et en août) ainsi que des activités plus ponctuelles comme un marché de Noël, etc. En dehors de ces événements la place est un parking voitures de 93 places.
 Les revêtements sont fort abîmés et usés. Les trottoirs périphériques sont étroits. Sur la place se trouve aussi une friterie et un ‘Mister Minit’ dans un petit pavillon de faible qualité.
En 2013 la commune décide le réaménagement complet de la place.


En 2018 la place Dumon est réaménagée en espace de rencontre sur base d’un projet proposé par le bureau Artgeneering.
La forme ovale caractéristique de la place est soulignée par un banc en béton qui crée un intérieur dédié aux fonctions de repos et événementielles et un extérieur qui soutient et organise les dynamiques de la ville (commerces, circulations). L’espace dédié aux voitures et aux transports en commun est réduit à 1 bande afin d’offrir plus d’espace pour la circulation piétonne et cycliste. L’aménagement de plain-pied favorise aussi ces modes actifs.
A l’extrémité nord de l’ovale un large auvent abrite entre autres un petit pavillon dédié à l’horeca (l’ancienne friterie, plus un nouveau café et glacier). De l’autre côté et comme contrepoint à cet espace de consommation, est installé un espace convivial avec des arbres, des bancs et une fontaine. Le projet de réaménagement de la place Dumon est un projet stratégique pour l’amélioration de la qualité de l’espace public, de la vitalité commerciale et de la mobilité active.

 

Le terrain campagne Dumon est acheté par la commune de Woluwe-Saint-Pierre en septembre 1924 pour être transformé en place en 1928 entourée de commerces : banque de Bruxelles, magasin de chaussures, grand bazar, garage … Un marché y est organisé à partir de 1935. Le terminus de la ligne de tram donne sa forme ovale à l’espace. La place est pavée en 1952. En 1988 la station de métro Stockel toute proche est inaugurée et permet l’intermodalité tram/ métro et bus (ligne 36).

1944-2004

1944

1953

1971

1996

2004

2012

2012

2015

2015

2015

2015


Définir une vision claire et la porter tout au long du processus

En 2013, la commune décide le réaménagement de la place dans sa totalité et lance un concours.

La commune exprime d’emblée une vision claire de ses attentes par rapport au projet : améliorer la convivialité, l’esthétique de la place et de ses environs dans une perspective de développement durable. Cette vision implique la diminution de la pression automobile sur les pourtours de la place et le dégagement du stationnement au centre de la place.

Pour le projet, la commune obtient une subvention régionale et une délégation de la maîtrise d’ouvrage pour la partie régionale de la place. En effet, la voirie entourant la place ainsi que les avenues de Hinnisdael et Orban sont régionales, tandis que le centre de la place et les rues adjacentes sont communales. L’emprise de la voie de tram elle-même ne peut être modifiée étant donné son renouvellement complet peu de temps avant le concours.

Le concours est remporté par le consortium Artgineering, H+N+S, ARA, ECTV, UTIL qui présente un projet intitulé ‘OVA[AL’ en écho à la forme caractéristique de la place. Le périmètre d’étude du projet comprend non seulement la place Dumon, mais aussi les rues adjacentes.

La proposition de la réalisation d’une seule voie mixte transports publics/voiture est d’emblée rejetée par la STIB ce qui amène à un premier avant-projet avec site propre tram, chaussée et piste cyclable séparée. La réalisation de l’auvent et du pavillon sont aussi ajoutés comme amendement au concours. Ce projet ne donnant pas satisfaction, notamment en termes de confort et sécurité pour les piétons, une phase d’étude supplémentaire est lancée qui conclut que la voie mixte devrait être suffisamment fluide pour ne pas gêner la progression des trams. Une analyse de la rotation du stationnement sur la place est également menée afin évaluer les besoins en  stationnement courte et très courte durée à prévoir dans le projet.

En 2015, un nouvel avant-projet est présenté qui revient sur la proposition du concours. Après négociations l’accord sur le profil mixte est soumis à une double condition : la réalisation d’un monitoring avant/après de la circulation, et en particulier des transports publics, et l’option de la ‘réversibilité’ de la répartition des modes moyennant modifications mineures. Le permis est remis en 2017 ; après un chantier relativement long, la place est inaugurée en juin 2018.

Etant donné le statut et le fonctionnement de la place, le projet compte de nombreux intervenants : la commune comme maître d’ouvrage et au niveau régional, Bruxelles Mobilité, le Cabinet du Ministre de la Mobilité, la STIB. Pompiers, Police, Commission Régionale des Modes Actifs, associations des maraîchers et des commerçants sont également consultés. Les usagers de la place, habitants, commerçants et maraîchers sont entendus lors de 2 workshops (ateliers) et de nombreuses réunions bilatérales.

Une importante communication est menée tout au long du processus afin de permettre aux usagers de connaître les évolutions, de participer aux débats et de faciliter l’usage de la place durant le chantier et dans son nouveau fonctionnement.

Cadre formel Cadre informel
Situation 2013
 

Procéduer négociée sans publicitée

Esquisse:
2 ATeliers avec les habitants

Avant projet

ATELIERS avec BM, STIB, Commune et région

Retour des pompiers et commercants

Projet définitif

Permis d’urbanisme

Aménagement 2018

 Chantier

Activer la convivialité au bénéfice de la vitalité commerciale

La réduction de l’espace pris par la circulation et le stationnement automobile  au profit de la mobilité active  et du séjour sur la place permet la réappropriation de celle-ci et augmente fortement la qualité de vie du quartier. Les commerces autour de la place sont aussi re-valorisés par l’élargissement des trottoirs (de 2,50m à 6m). Les livraisons, mieux gérées, ne sont autorisées qu’en matinée.

Le auvent permet l’utilisation de l’espace aussi par tous les temps. S’y implante également  un nouveau pavillon qui accueille la Friterie Charles, un glacier et un café.

Le marché est réorganisé au centre de la place et dans l’avenue du Baron d’Huart et une structure de mâts permet le recouvrement de la place lors d’événements.

Le chantier a été réalisé de sorte que les commerces puissent rester ouverts pendant le temps des travaux. La durée des travaux impactant la circulation a toujours été minimisée au maximum.

Définir un périmètre élargi afin de prioriser les mobilités actives

Le périmètre d’étude du projet comprend non seulement  la place Dumon, mais aussi les rues aux alentours. Le cheminement piéton entre le centre de la place et la berme centrale de l’avenue d’Huart est aussi amélioré. Cet aménagement renforce le rôle structurant de la Place dans le maillage piéton, tel qu’inscrit dans le PAVE (Plan d’accessibilité de la voirie et de l’espace public).

En termes de maillage cycliste, la Place Dumon est traversée par l’itinéraire cyclable régional n°3A venant du Centre-Ville par le Val des Seigneurs et gagnant l’avenue Baron d’Huart où un itinéraire cyclable est prévu jusqu’au carrefour des Quatre-Bras en région flamande. La continuité de l’itinéraire est garantie dans les deux sens par la possibilité pour les cyclistes (et pour les piétons) de traverser le centre de la place sans devoir la contourner. De nombreux arceaux pour vélos sont prévus du côté Nord de la place ainsi que dans les artères convergentes (Val des Seigneurs et avenue Huart entre autres).

Les incidences du projet sur la voie mixte tram/bus-voiture ont été analysées dans le quartier. Pour ce faire un monitoring est prévu avant et après est mise en œuvre pour objectiver la situation. L’évaluation réalisée avec le Centre de Recherche Routière va au-delà des méthodes standards et intègre des analyses vidéos détaillées des points de conflits impliquant les transports publics ainsi que de la sécurité piéton et vélo à deux endroits le long de la place elle-même. Ainsi la mobilité douce est favorisée.

Les nouvelles plantations sur la place prolongent les maillages verts formés par les voiries adjacentes (notamment le Val des Seigneurs, l’avenue Orban et l’avenue Baron d’Huart).

Choisir avec soin des plantations alliant biodiversité et scénographie urbaine

Le choix du pavé béton répond à des enjeux de robustesse et de durabilité. Ce choix s’est fait aussi en fonction de sa provenance: il a a été fabriqué en Europe ce qui permet de vérifier sa traçabilité (conditions de travail, impact sur l’environnement, etc).

La Place Dumon demeure un espace principalement minéral, cependant un soin particulier est apporté à planter (ou replanter) une série d’arbres pour accompagner la scénographie de l’espace et aussi ses usages.

Le choix des essences est effectué après consultation des riverains et en tenant compte des demandes des différents services de la région Bruxelloise. Deux rangées d’arbres suivent les façades pour les homogénéiser, encadrer les zones pavées et marquer une limite par rapport à la zone en asphalte. Des platanes ‘minarets’ sont placés aux coins des rues et aux entrées de la zone de rencontre pour compléter les platanes déjà présents.

La partie au sud de la place, avec le bord élargi, est plantée avec un mélange d’espèces pour augmenter la biodiversité, créer une atmosphère agréable et mettre à distance le nœud de circulation au bout de l’avenue Orban.

Pour mettre en scène la forme ovale de la place la nuit un éclairage encastré dans le bord en béton est réalisé. Un minuteur éteint ces spots pendant la nuit pour éviter un impact négatif sur la faune et la flore.

Les conditions du sol (place situé à un point bas du quartier, saturation du sol) ne permettent pas d’infiltration directe de l’eau de pluie.

Simplifier les formes et dégager l’espace

L’ovale du tracé du tram est une forme forte et distinctive qui est caractéristique de la Place Dumon. Jusqu’à aujourd’hui l’ovale crée l’identité spatiale de la place.

L’ensemble de l’espace est dégagé de tout élément superflu. La topographie de l’espace est simplifiée : grâce à la continuité des matériaux l’ovale est lisible dans son entièreté. Le choix du mobilier intégré ou qui combine plusieurs fonctions renforce cette simplification de l’espace. Une palette de couleurs limitée est choisie pour les matériaux : un gris foncé. Le pavillon et auvent d’un côté et les arbres de l’autre se répondent et encadrent l’espace.

La place est de plain-pied et couverte de pavés en béton posés en chevron. Le mélange de 5 teintes de pavés permet de différencier les espaces de repos (à l’intérieur de l’ovale et le terre-plein central de l’Avenue Huart), de circulation pour les modes de mobilités actives, de livraisons et de circulation des modes de mobilités passives. Le choix de teintes proches (de gris à ocre) et dans la gamme des espaces publics bruxellois valorise le bâtit jouxtant la place par leur neutralité.

Sur ce tapis de pavés en béton, se pose le bord en béton qui forme l’ovale. C’est un béton coulé sur place, un peu plus foncé. Les granulats du béton sont rendus visibles (béton lavé) et les surfaces verticales sont brutes et rugueuses. Au niveau des ouvertures le bord en béton est encastré dans le sol pour devenir un seuil à niveau, une entrée dans l’espace intérieur de l’ovale. Les assises intégrées et chaises sont en bois pour leur caractère convivial et accueillant.

L’ensemble des éléments verticaux (potelets, poteaux de signalisation, de la STIB, colonnes de l’auvent sont de formes simples et de la même couleur pour rechercher une certaine homogénéité.

Les mâts des lignes aériennes (caténaires mixtes) intégrés dans le banc en béton servent de support pour l’éclairage de l’intérieur de l’ovale et du tram.
Des appliques de façade sont utilisées pour l’éclairage de l’espace entre la rangée d’arbres et les façades. Pour mettre en scène la nuit la forme ovale de la place un éclairage est également encastré dans le bord en béton.

Références

Park Spoornoord

  • Lieu: Anvers, Belgique
  • Concepteur: Secchi- Vigano
  • Client: Ville d’Anvers
  • Réalisations: 2009

Cette référence a été sélectionnée pour l’ambition partage

Place Léon Aucoc

  • Lieu: Bordeaux, France
  • Concepteur: Lacaton & Vassal
  • Client: Ville de Bordeaux
  • Réalisations: 1996

Cette référence a été sélectionnée pour les ambitions economie, esthétique et partage

Tilla Durieux Park

  • Lieu: Berlin, Allemagne
  • Concepteur: Maike van Stiphout, Jana Crepon, Harma Horlings, Bruno Doedens, DS Landschapsarchitecten, Ingo Golz, Merijn Groenhart, Willem Jan Snel
  • Client: Ville de Berlin
  • Réalisations: 2003

Cette référence a été sélectionnée pour les ambitions esthétique et partage

Synthèse

Processus

Définir une vision claire et ambitieuse du projet. La porter politiquement tout au long du processus

Définir un périmètre de projet élargi

Envisager et évaluer différents scénarios pour permettre l’objectivation et la discussion

Assurer une communication à toutes les étapes du processus

Déléguer la maîtrise d’ouvrage pour l’ensemble de la place à la commune et assurer le partenariat avec les acteurs régionaux

Point(s) à améliorer

La concordance entre les différents calendriers

Garantir une réalisation de qualité

Economie

Renforcer la dynamique commerciale de la place en favorisant les modes actifs

Préserver et développer le commerce existant sur la place

Maillage

Inscrire le projet dans des plans stratégiques et des maillages à grande échelle

Définir un périmètre de projet élargi

Réaliser des monitorings avant-après qui vont au-delà des méthodes standards

Partage

Créer un espace de rencontre pour favoriser les mobilités actives et l’accessibilité aux PMR

Renforcer l’intermodalité

Définir les espaces de séjour et les protéger par rapport à la circulation motorisée

Prévoir un aménagement ‘réversible’ qui perme de réorganiser les usages de la place

Prévoir un aménagement ‘réversible’ qui perme de réorganiser les usages de la place

Dégager l’espace en intégrant le mobilier dans les éléments de bordure de l’espace

Point(s) à améliorer

Dégager l’espace en intégrant le mobilier dans les éléments de bordure de l’espace

Ecosystème

Choisir des matériaux robustes, durables et traçables

Installer un éclairage léger, intégré et contrôlable la nuit

Esthétique

Souligner la morphologie de la place par les aménagements

Nuancer légèrement les teintes des pavés pour différencier les espaces

Homogénéiser les éléments verticaux

Intégrer le mobilier urbain à l’aménagement de l’espace lui-même